Les règles à suivre pour un étranger souhaitant travailler en Suisse

Comme dans tous les pays de l’UE, un étranger voulant travailler en Suisse doit obligatoirement suivre des règles et des normes régies par l’État.

 

Les principaux critères pour travailler en Suisse

Les étrangers voulant travailler en Suisse doivent accepter des engagements. Ils sont soumis à des procédures et des règlements qu’ils devront suivre à la lettre. Pour pouvoir travailler librement en Suisse, le futur employé doit fournir plusieurs documents, dont l’autorisation de travail et/ou de séjour.

 

Les autorisations requises pour les citoyens des Etats membres de l’UE/AELE et pour les Etats tiers

Pour pouvoir travailler en Suisse, les citoyens européens membres de l’UE/AELE et ceux des États tiers doivent disposer d’autorisation de travail et de séjour. Pour les personnes voulant résider et travailler en Suisse, ils doivent se munir d’un permis B pour un travail de longue durée et un permis L pour un travail de courte durée. Pour tous les autres types d’autorisations de travail et de séjour, les travailleurs de l’UE doivent se munir des permis G, Ci et C tandis que pour les travailleurs provenant des États tiers, ces permis (G, Ci et C) doivent être additionnés des permis N et F.