Les conditions nécessaires pour l’acceptation des citoyens de l’UE-2

En Suisse, des limitations de permis de séjour sont envisageables et la clause de sauvegarde a la possibilité d’être activée jusqu’en 2019. En effet, les citoyens bulgares et roumains sont soumis à des conditions particulières qui sont les suivantes :

 

La dévotion de l’employeur dans ses recrutements

L’employeur est dans l’obligation de chercher et de recruter une personne ayant le profil recherché grâce à la publication d’annonce, consultation des agences de placement… L’employeur doit prouver qu’il a fait convenablement ses recherches. Justement, l’employeur ne doit pas se contenter de faire de simples entretiens vis-à-vis de ses futurs employés. L’employeur doit lancer une recherche, voire une inspection, des candidats idéaux et qualifiés.

Les responsabilités de l’autorité

L’autorité qualifiée inspecte minutieusement les conditions de travail et vérifie le salaire de l’individu. Pour éviter les problèmes, le contrat de travail, obligatoirement écrit, doit être signé au moins par l’employeur. Les caractéristiques du travailleur doivent être connues et aucun détail ne peut être négligé, et cela par l’intermédiaire de son CV.

Les conditions imposées au frontalier

Les zones frontalières sont maintenues. Le frontalier n’est plus obligé de revenir quotidiennement à son domicile, mais au moins une fois par semaine si une attestation de domicile dans la zone frontalière est fournie.