Lorsqu’une personne désire se lancer dans la création d’une entreprise, il sera toujours confronté à la problématique concernant le choix de la forme juridique. Il est à noter qu’il existe deux catégories principales, aussi à partir de là, il ne sera pas difficile de se décider.

 

Les entreprises de raison individuelle

La raison individuelle est une entreprise qui est exploitée par un entrepreneur et qui utilise son propre nom et son propre capital. Le principal avantage de cette forme d’entreprise est qu’elle est peu onéreuse, facile à mettre en place et ne nécessite pas d’apport de fonds minimaux. L’inconvénient est qu’elle est rattachée à un individu et n’offre pas la possibilité d’une association ce qui peut s’avérer être un risque pour l’entrepreneur. En effet, elle n’aura aucune personnalité juridique propre, ce qui fait que l’entrepreneur est personnellement responsable des dettes.

 

Les sociétés de capitaux

La société de capitaux sera généralement fondée par plusieurs personnes. Sa personnalité juridique sera bien distincte de ses fondateurs ou associés. Les SA et SARL ont des modes de fonctionnement assez proches. Leurs avantages concernent surtout la limitation du risque pour l’entrepreneur, notamment concernant la SARL. En effet, cette dernière répond elle-même de ses dettes sociales. L’inconvénient est qu’ici l’entrepreneur ne pourra pas se concentrer sur son enrichissement personnel.