Il est important de définir la forme juridique pour laquelle opter lorsque l’on décide de se lancer dans la création d’entreprise dans le canton de Genève. En effet, ce ne sont pas les appellations qui manquent : entreprise individuelle, SARL, EURL, SAS, SA… Alors, comment s’y retrouver ?

 

L’importance de la forme juridique

Il existe une multitude de possibilités quant à la forme juridique d’une entreprise. Mais plus les possibilités sont nombreuses, plus il s’avère difficile de s’y retrouver. Quelques questions sont à se poser pour être certain de choisir le statut juridique en adéquation avec son projet. La forme juridique de l’entreprise est importante, non seulement pour son développement, mais également pour sa capacité de financement et pour la répartition des responsabilités ainsi que des pouvoirs des dirigeants.

Les points à voir

La forme juridique d’une entreprise est en réalité le cadre qui lui permettra de voir le jour en toute légalité. Qu’il s’agisse d’une activité artisanale, industrielle, libérale ou commerciale, tout entrepreneur doit choisir entre une entreprise individuelle ou une société. Tout dépend de certains critères, par exemple créer son entreprise seule ou à plusieurs, c’est-à-dire s’associer. L’entrepreneur devra également déterminer les moyens financiers et le régime social de l’entreprise ainsi que ses règles de fonctionnement et son régime fiscal.