La comptabilité des entreprises en Suisse suit actuellement le droit comptable sorti en date du 1er janvier 2013. Cet édit stipule que les normes requises en comptabilité diffèrent suivant l’envergure économique de la société si auparavant elles sont variables suivant la forme juridique des entreprises et sociétés.

Suivant l’article 957 al.1 CO, les personnes morales regroupant fondations, associations et sociétés de capitaux, les entreprises individuelles et sociétés pluripersonnelles avec un chiffre d’affaires de plus de CHF 500.000 lors de l’année d’exercice écoulée doivent désormais détenir une comptabilité.

De ce fait, ces sociétés se voient dans l’obligation de présenter un compte d’exercice annuel incluant un bilan de l’exercice, le compte de résultat annuel et une annexe explicative.

Cependant, les entreprises sont encore catégorisées suivant les trois critères ci-dessous :

  • Total du bilan chiffré à CHF 20 millions et plus,
  • Chiffre d’affaire atteignant les CHF 40Millions et,
  • L’emploi à plein temps de 250 employés.

Aussi, les entreprises qui répondent à 2 et plus des critères ci-dessus sont considérées comme de « Grandes entreprises ». Ces grandes entreprises sont soumises à des obligations de tenue de comptabilité plus rigoureuse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *