D’une manière générale, toute entreprise suisse doit définir un organe de révision agréé qui sera en charge de la vérification annuelle des comptes. Effectivement, la loi sur la révision est applicable à toutes les Sociétés Anonymes, Sociétés à Responsabilité Limitée, coopératives, sociétés par actions, associations et les fondations.

La taille et l’envergure économique de la firme définissent les directives et aboutissants de la révision. De ce fait, certaines entreprises sont soumises à des révisions ordinaires et restreintes.

Pour plus d’intégrité, il est préférable de recourir à des services de contrôle indépendamment des agents fiduciaires et conseillers en gestion comptable.

Par ailleurs, les petites entreprises sont exemptes de révision avec l’accord de tous les actionnaires.